citizendocSantéComment faire chanter un bol tibétain ?

Comment faire chanter un bol tibétain ?

Les bols chantants tibétains sont un outil étonnant pour la méditation, la relaxation et le soulagement du stress. Ils sont utilisés comme outil thérapeutique depuis des milliers d’années en Orient. Si vous n’en avez pas encore essayé un, voici comment l’utiliser :

Utilisez le maillet en bois fourni par votre détaillant.

Maintenant que vous avez votre bol, passons aux choses sérieuses : le frapper et faire de la belle musique. La première chose à savoir est que le maillet en bois est inclus dans votre achat. Il ne s’agit pas d’un jouet, mais d’un outil essentiel pour faire de la musique. Vous comprendrez pourquoi lorsque vous verrez à quel point il est amusant à utiliser !

Utilisez le maillet pour frapper le bol à un angle de 45 degrés à partir de son bord et sur tout son diamètre.

Frappez le bord du bol avec une force légère.

La deuxième étape consiste à frapper le bord du bol avec une force légère. En d’autres termes, vous devez le frapper avec le maillet en bois fourni par votre revendeur. Veillez à ne pas frapper trop fort ou trop doucement ; ainsi, vous pourrez entendre une sonnerie claire de votre bol tibétain dès qu’il commencera à chanter !

Jouez avec la pression, la vibration et le tempo.

Pour commencer à faire chanter votre bol, essayez de jouer avec différents niveaux de pression. Commencez par placer la paume d’une main sur le bord de votre bol et appuyez légèrement dessus. Ensuite, placez votre autre main à plat sur le bord et appuyez fermement tout en relâchant une respiration à travers les lèvres pincées. Essayez d’augmenter et de diminuer légèrement la pression afin de trouver ce qui vous convient le mieux.

Ensuite, essayez de varier votre tempo en respirant à travers les lèvres pincées et en appliquant différentes pressions sur le bord. Essayez de jouer rapidement ou lentement, selon ce qui vous convient le mieux à ce moment-là ; ne vous souciez pas d’être parfait ! Il s’agit ici de se sentir à l’aise en expérimentant chaque technique individuellement, afin de pouvoir les combiner de manière fluide par la suite, lorsque vous jouerez des chansons ou chanterez des mantras (chants).

consulter :   Indice glycémique : quels sont les aliments à éviter ?
consulter :   Quelles sont les meilleures conditions pour faire pousser un plant d'avocat ?

Tenez le bol contre votre poitrine

Pour ce faire, vous pouvez tenir le bol pour amplifier les vibrations contre votre poitrine (ou contre une autre partie de votre corps pour plus de plaisir). La poitrine est très sensible et retient très bien les sons, mais vous pouvez également utiliser d’autres parties de votre corps. Le ventre est également très bon pour amplifier les sons.

Avec de la pratique, vous pouvez le faire sonner pendant des minutes.

Si vous voulez faire chanter votre bol tibétain, vous allez devoir vous entraîner. Plus vous y consacrerez de temps et d’efforts, meilleurs seront vos résultats. La pratique est le seul moyen d’améliorer une compétence – et si vous voulez devenir un expert dans la pratique de cet instrument, la pratique sera également essentielle pour y parvenir.

De même, si vous souhaitez vous améliorer en tant qu’artiste ou musicien (ou peut-être simplement améliorer votre voix), la pratique régulière est un excellent moyen d’y parvenir.

C’est une façon amusante et facile d’apprécier le son de votre bol chantant tibétain. Elle ne nécessite aucune formation musicale, juste la volonté d’essayer quelque chose de nouveau et d’expérimenter différentes méthodes jusqu’à ce que vous trouviez celle qui vous convient. Vous serez étonné de voir à quel point c’est amusant !